- Chapitre 7 -
Ou l'Art d'être un enfant illégitime

 

Screenshot

C'est fini ? Qu'est-ce que tu as ?

Eyleen : pfoui... AAAAÏE ! Le bébé arrive, Lehanna !

Quoi ?! Le bébé arrive ? Mais c'était pas prévu avant au moins trois heures !

Eyleen : m'en fout ! Je veux aller à l'hôpital ! J'ai maaal !

Certainement pas. Tu vas prendre un taxi et accoucher dans la salle de bains qui accueillera chaque bébé intégrant le foyer de ce legacy !

Eyleen : traîtr-AAAAÏE !

Pfff, et Ismael qui est toujours à la librairie... Quelle panique !

 

Screenshot-2

Et bien, tu vois, tu as réussi, c'était pas si dur de rentrer ! Tu as même trouvé le chemin de la baignoire !

Eyleen : aaaïe...

Et évite de salir toute la salle de bains s'il-te-plaît, quand le bébé sera né, tu auras autre chose à faire qu'à nettoyer le plancher. En plus je suis sûre que c'est très dur à ravoir le sang de quand on accouche.

Eyleen : je te déteste... AÏE ! P'tin, il est super gros ce bébé !

Bon, si c'est pour m'insulter toutes les trente secondes, j'y vais. Je t'attends dehors. De toute manière, dans les Sims, y a pas d'accident au moment des accouchements, là je suis peinarde !

 

Screenshot-3

Ah ! Tu as fini !

Eyleen : ...

Bon, puisque madame ne veut pas présenter sa fille...

Eyleen : tu m'as trahie et abandonnée. Dis-moi combien de femmes accouchent dans une baignoire sans l'aide de sage-femme, et sans même le soutien de leur soi-disant amie virtuelle ?

... cette magnifique créature bleue se prénomme Rebecca Harpburn. Elle est étourdie et amicale, de signe capricorne, aime le rose vif, le R&B et le steak de tofu... au fromage ? Beurk, elle a de drôles de goûts cette gamine.

Eyleen : hey ! Tu m'as entendue ?

Parfaitement. Et dans mon extrême générosité, je vais répondre à ta question. Presque tous les membres de legacy accouchent dans leur salle de bain. Et encore, en général elles n'ont même pas droit à la baignoire.

Eyleen : pfff... J'suis crevée et tu me contraries...

Tu n'es plus enceinte, je peux faire ce que je veux !

Eyleen : vivement qu'Ismael rentre, tiens !

 

Screenshot-4

Enfin sorti de ta stupide conférence ou je ne sais plus quoi ! Tu en as mis du temps ! J'ai eu le temps de me faire assassiner par ta petite amie...

Ismael : tu devais le mériter. Pourquoi ?

Tous contre moi... Eyleen a accouché.

Ismael : quoi ?! Et tu me le dis que maintenant ? Non mais ça va pas !

Et ça recommence...

Ismael : je rentre tout de suite. Taxi !

Super. Maintenant je comprends les affinités qu'il y a entre ces deux-là : leur sale caractère.

 

Screenshot-5

Je vois que tu as trouvé le chemin du berceau...

Ismael : oooh, mon bébé... Il est pas dur à trouver, il est en plein milieu du salon. Je peux savoir pourquoi ma fille n'a pas droit à une chambre à elle ?

Parce que toutes vos économies sont parties dans votre salon.

Ismael : tu les géreras un peu mieux la prochaine fois...

À vous de choisir, le confort ou pas...

Ismael : mais c'est qui ça ? C'est papaaa !

Mode g...

Ismael : ...aga, on, oui je sais. N'empêche qu'elle à ma couleur de peau, si c'est pas magnifique !

En même temps, c'est dur de pas remarquer qu'elle est bleu...

 

Screenshot-6

Eyleen : pfff... qui a inventé des chiottes d'aussi mauvaise qualité ?

T'exagères ! C'est la première fois qu'elles cassent !

Eyleen : mais quand même !

Si t'es pas contente fallait pas le faire. J'avais demandé à ton génie de copain de s'en occuper.

Eyleen : mais la maison est crade, je vais pas la laisser dans cet état !

N'importe quoi, Ismael a tout nettoyé ce matin ! Tu râles encore plus que quand t'étais enceinte, à croire que seul un bébé dans le ventre te calme !

Eyleen : dis pas de bêtises. Un bébé est égal à plein de responsabilités...

Sans blague ! Moi j'en veux trois.

Eyleen : ... responsabilités dont je me passerai bien.

 

Screenshot-7

Bon, puisque tu étais incapable d'assumer tes bêtises, à savoir déboucher les toilettes, tu nettoies la litière de Müesli. Et plus vite que ça !

Ismael : oh, ça va, j'étais avec ma fille tout à l'heure !

N'empêche que c'est Eyleen qui a dû les réparer.

Ismael : elle aurait pu faire la litière dans la foulée. Elle n'est plus enceinte que je sache.

Arrête de râler et fais ce qu'on te dit !

 

Screenshot-8

Bonne nuit les amoureux. J'ai l'impression que la présence de Rebecca va chambouler pas mal de trucs dans votre couple...

Ismael & Eyleen : mmmh... zzzzz...

 


Screenshot-9

Rebecca : ouiiiiiiiiiiiin !

EYLEEN ! Ta fille t'appelle !

Eyleen : *bâille* Pourquoi moi ? C'est l'enfer de se lever maintenant... L'est une heure du matin...

M'en fout, elle pleure.

Rebecca : ouiiin !

Eyleen : ouhlà, elle a de la voix cette gosse. J'espère que le voisins viendront pas se plaindre.

T'inquiète pas pour ça, c'est les Plénozas, ils doivent avoir des murs high-tech de deux mètres d'épaisseur. Mais grouille-toi, sa couche sent d'ici !

 

Screenshot-11

Eyleen : espèce de peste, réveiller sa mère le lendemain de son accouchement alors qu'elle est crevée... J'ai jamais vu ça !

Rebecca : *gazouille* blouc-boup...

Tu rends un petit bébé heureux comme tout, c'est pas une bonne motivation pour te lever la nuit ça ?

Eyleen : ça le serait si j'étais pas fatiguée. Je t'y vois bien, toi !

De un, j'ai quinze ans, donc en théorie trop jeune moralement pour avoir un enfant. De deux, je me suis déjà levée à cinq heures du matin (ce qui est pire qu'une heure du matin, parce qu'à cinq heures tu ne peux plus te recoucher) pour m'occuper de ma cousine, qui n'est pas mon bébé. Donc on ne se plaint pas.

Eyleen : t'énerve pas, c'est bon, je change sa couche... Pouah, qu'est-ce qu'elle pue, jamais vu ça !

C'est sûr que là... Bon, j'y vais, finis ça et va te recoucher, ok ?

 

Screenshot-12

Ismael : Lehanna, il est quelle heure pour que Rebecca s'use les cordes vocales à ce point ?...

Il est cinq heures du matin, mon cher. Mais si tu veux un avis d'expert...

Rebecca : OUIIIIIIIN !

... en général, les bébés ne s'usent pas les cordes vocales.

Ismael : oh purée... Qu'est-ce qu'elle a... ?

Faim.

 

Screenshot-13

Ismael : ma p'tite Rebecca... Tu sais que t'es chiante, toi ?

Rebecca : *gazouille* abouui...

Elle est pas mignonne ?

Ismael : si... chiante mais mignonne.

Je ne veux faire de rapprochement entre personne, mais...

Ismael : Eyleen n'est pas chiante.

Tu l'as toi-même dit hier.

Ismael : sur le coup de la colère. Bon, tais-toi, je vais me coucher, ça vaudra mieux.

 

Screenshot-14

Bien dormi, princesse de l'accouchement ?

Eyleen : à merveille ! Tu connais mon humeur quand je me lève ?

Ben... en général elle est mauvaise.

Eyleen : parfaitement. Maintenant tu peux imaginer celle de maintenant, sachant qu'il est huit heures, que je viens de me réveiller, que je me suis levée à une heure du matin et qu'Ismael a dû se lever à cinq heures parce que la petite hurlait. Encore.

Parfait, j'ai compris le message. À tout à l'heure !

 

Screenshot-15

Calmée ?

Eyleen : à moitié. M'énerve pas sinon mon coup de pinceau risque d'en pâtir.

D'accord. Et si Rebecca se met à pleurer ?

Eyleen : alors là ce sera elle, toi, la maison et tout le monde qui en pâtira.

Compris. Rebecca, évite de pleurer, veux-tu ?
Bon, sinon je vois pour économiser pour une chambre dans laquelle on mettra ta fille. Comme ça vous l'entendrez peut-être moins la nuit.

Eyleen : génial. Sauf que te connaissant tu vas quand même nous réveiller pour aller s'en occuper.

Pas faux...

 

Screenshot-16

Bon, ben...

Eyleen : quoi ?

Tu peux recommencer !

Eyleen : pourquoi ?

Ah ! euh... Parce que l'art stylisé ne va pas avec la déco.

Eyleen : pfff, t'y connais rien. Mais je veux bien retenter pour ne plus t'avoir sur le dos à ce sujet.

Après t'as Ismael à faire, hein !

 

Screenshot-17

Du nouveau ?

Ismael : on a reçu le journal, que pour une fois je vais lire, des factures de quelque 200 $, et un cadeau pour Rebecca... Elle est bizarre cette poupée.

Oh non...

Ismael : quoi ?

C'est un jouet super chiant qui fait des siennes une fois ton môme devenu enfant. Enfin, on verra bien. Rentre lire le journal, plutôt.

Ismael : bonne idée.

 

Screenshot-18

Ismael : attends, Lehanna, j'y crois pas ! Eyleen !

Quoi ?

Eyleen : quoi ?

Ismael : il y a un article qui va pas te plaire ! Attends, je le lis à voix haute.

Enfant illégitime chez les artistes !

C'est un scoop la Voix du Sim ! On nous apprend hier soir, que Eyleen Harpburn, jeune styliste célèbre se révélant par quelques toiles récentes, aurait un enfant hors-mariage. Cet enfant serait issu d'une liaison amoureuse et sexuelle avec un génie récemment libéré de l'emprise de la magie.

Un passant nous témoigne ces quelques mots : « Je ne veux faire de tord à personne par ici. Sunset est une ville très tranquille. Mais quand on voit une femme qui fait un peu parler d'elle perdre les eaux en plein milieux de la rue, alors qu'elle n'est pas mariée, qu'elle n'a même pas de liaison stable, il y a de quoi se poser quelques questions ! ».

De plus, plusieurs collègues de Miss Harpburn, de l'agence de stylisme, l'ont récemment vue paniquer, avoir des nausées. Il semblerait qu'elle ait fait une demande express à son patron pour obtenir quelques jours de congès, mais nul ne savait pourquoi. Aujourd'hui, la raison nous paraît limpide !

D'après nos sources, l'enfant issu de cette liaison serait une fille. Un journaliste à entendu Mr Jamet parler de sa fille (qui se prénommerait Rebecca) en temps que « de même couleur que son père ». Cela laisse à penser qu'elle est bleue. Aucune apparition n'a été faite de cette enfant, ces phrases ne sont donc que des suppositions, et des rumeurs, mais nous sommes quand même en droit de nous poser cette question : cette enfant, qui ne semble pas avoir été désirée, sera-t-elle heureuse avec une mère célèbre et un père différent ? Est-ce la meilleure vie à offrir à un être fragile ?

Jim Lonne,
Reporter pour la Voix du Sim

Eyleen : oooh, non...

Quoi ?

Eyleen : ma réputation de styliste respectable est fichue.

Mais non ! Tu lances des modes de vêtements, pourquoi ne pas lancer une mode de maternité ? Tout le monde te suit, ici ! Tu n'as qu'à dire que c'est la mode quelque part, et le tour et joué.

Eyleen : ... Lehanna... Tu es géniale !

Ismael : donc on n'entame pas de procès ?

Certainement pas ! L'info est vrai donc à moins de dépenser une somme astronomique, entre parenthèses que l'on a pas, on pourra jamais gagner ce procès. À quoi bon démentir quelque chose qui ne peut être démenti ?

Ismael : n'empêche, comment ils ont parlé de Rebecca et moi...

Oui, je sais... Ne t'inquiète pas, ça les passera.

 

Screenshot-19

Ce gros coup d'émotion t'a encore fait quelque peu déraper ton pinceau...

Eyleen : là je suis d'accord, même si le mot "encore" ne me convient pas tout à fait.

Bon, tu sais ce qu'il te reste à faire.

Eyleen : oui mais... cette histoire d'enfant illégitime... Ca va pas donner une excuse aux services sociaux pour m'enlever Rebecca, n'est-ce pas ?

Mais non, ne t'inquiète pas. Au pire je serai là pour la protéger. Je suis ravie de voir que tu tiens un peu à elle, quand même.

Eyleen : qu'est-ce que tu crois, j'ai une fille, et je vais l'initier à tous les secrets de la mode !

Elle ne changera jamais...

 

Screenshot-20 (2)

Oooh, Müesli fait connaissance avec un gros chien !

Eyleen : mon chéri, avec Rebecca on s'est un peu négligé, tous les deux...

Mais ce n'est pas le sujet principal. Revenons à nos tourteraux.

Ismael : je suis d'accord, mais bon, c'était beaucoup de stress, c'est une bonne excuse.

Eyleen : non, ce n'est pas une excuse. Je t'ai libéré, ce n'est pas pour te délaisser. Il ne faut plus que ça arrive...

Ismael : plus jamais...

Et ils partirent dans un gros bisous tout baveux. Bref, après quelques câlins et loin des regard indiscrets, c'est-à-dire à l'intérieur...

 

Screenshot-20

Eyleen : bon, j'ai quelque chose à te dire.

Ismael : je t'écoute.

Eyleen : cet article... m'a fait prendre conscience de la réalité. On a un bébé ensemble. On est unis.

Va-t-elle faire ce que je pense ?

Eyleen : même si le mariage est contre mes principes les plus profonds...

Ah non.

Ismael : *chuchote* Lehanna, on se passerait bien de tes commentaires.

D'accord, à condition qu'il y ait du pop-corn. C'est à en pleurer son discours.

Eyleen : Lehanna, ta gueule ! Je reprends. Donc le mariage est contre mes principes, mais je me suis rendu compte qu'on ne s'est jamais dit de vrai "je t'aime". Alors Ismael... je t'aime. Il faut qu'on se stabilise.

Ismael : oh, mon amour, oui !

Eyleen : en plus j'ai un cadeau pour l'occasion. Il est sous la couette !

Hein ? Quoi ? Eh, attendez !

 

Screenshot-21

Soyez sages, hein, vous savez où ça vous a mené la dernière fois que vous avez couché ensemble !

Eyleen : mais oui, t'inquiète !

S'il arrive le moindre pépin, jamais plus je vous laisserai tranquille dans votre vie sexuelle. J'en ai assez bavé ces derniers jours.

Ismael & Eyleen : oui, on sais. Dégage maintenant !

Dit avec tant de douceur, de gentillesse et de politesse... Je ne peux que m'incliner.